Accueil » Culture & Patrimoine » Présentation du Patrimoine » Paysage et Biodiversité en Saint Emilionnais

Paysage et Biodiversité en Saint Emilionnais

Les paysages du Saint Emilionnais sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999.
Il a ainsi été reconnu qu’ils hébergent, outre un patrimoine architectural exceptionnel, une biodiversité remarquable et de multiples éléments naturels.
Pourtant, des menaces se sont précisées au fil des années, résultats d’une évolution vers la monoculture de la vigne et de pratiques agricoles qui ont abouti, ici et là, à la suppression de haies et à des déboisements. La nécessité affirmée de traiter les effluents vitivinicoles et la progression de l’urbanisation se sont ajoutées.
Devant ce constat, le Conseil des Vins de Saint Emilion a initié, en septembre 2009, une réflexion sur l’aménagement du paysage viticole et l’augmentation de la biodiversité. Les 11 communes des appellations Saint Emilion, Saint Emilion Grand Cru, Lussac Saint Emilion et Puisseguin Saint Emilion se sont rassemblées autour de cette démarche et ont constitué un Comité de Pilotage du projet ainsi qu’un Comité Scientifique et Technique.
La phase de diagnostic paysager, confiée au bureau d’études Mémoris en liaison avec l’Enita (Ecole nationale d’ingénieurs des travaux agricoles) vient de commencer en octobre dernier. L’objectif est de réaliser un état des lieux du territoire, en utilisant la digitalisation (transposition sous forme magnétique d’une image par bipolarisation…c.q.f.d.), et un outil qui permette de protéger et de valoriser au mieux les paysages et la biodiversité en s’appuyant sur le concept de corridor écologique et de système de management environnemental.
Le cahier des charges précise, s’il en était besoin, que l’étude doit porter sur le territoire envisagé dans sa globalité, et donc qu’il s’agit bien de mettre en valeur le patrimoine tout en restaurant l’équilibre écologique. Les résultats de cette phase de diagnostic devraient être connus en mars 2011.
X.S